Larry Clark au Berlin C|O

du 26 mai au 12 août 2012





Beauté adolescente, sexualité et les comportements sous l'emprise de la drogue - Larry Clark documente avec réalisme et radicalité la vie quotidienne des adolescents américains, ignorant la morale bourgeoise. Des scènes de drogue dans sa ville natale de Tulsa au début des années 1960 aux skatters d'aujourd'hui à Los Angeles, son travail saisit des moments extrêmement intimes. L'authenticité des images / photos de Clark montre les conséquences d'une société qui dysfonctionne et pose la question de la responsabilité sociale et de la posture morale de ses membres. Le caractère révolutionnaire et unique de ses photographies réside aujourd'hui encore dans la proximité et l'intimité entre lui et les personnes et situations qu'il documente. A l'opposé du photo-journalisme classique qui voit / observe un monde inconnu de l'extérieur, LC ne se contente pas de s'intéresser aux vies de ses protagonistes. Loin de toute forme de voyeurisme, il est partie intégrante des scènes qu'il photographie. Plutôt que de se cantonner à les observer, c'est comme s'il était familier des personnes dont il fait le portrait. Sans Larry Clark, la photographie n'aurait pu se libérer des contraintes de l'objectivité. Presque qu'aucun photographe n'est jamais parvenu au même degré d'intensité avec lequel il plonge / s'immerge dans son sujet. C'est ainsi que l'artiste fait revivre sa propre jeunesse, chaque fois avec de nouveaux protagonistes.

Larry Clark use d'un langage visuel direct qui est à la fois touchant et dérangeant, et produit une fascinante dynamique entre la composition classique et un choix bien particulier des thèmes. Son travail se concentre sur la sexualité complètement désinhibée. En la montrant / l'artiste ne vise pas à dénoncer ou accuser, mais permet aux spectateurs de former leur propre jugement. C/O Berlin présente pour la première fois en Allemagne environ 200 oeuvres de Larry Clark. Outre ses séries "Teenage Lust" et Los Angeles" etdes videos, l'exposition monographique se concentre sur les collages, dans lesquels l'artiste mêlent des objets trouvés. A la manière d'un film ou d'une série de photographies, de nouvelles associations et interactions sont créées en agençant des extraits de journaux, des lettres, posters et autres objets. C/O Berlin a édité une publication exclusive à l'occasion de cette exposition.

Larry Clark, né en 1943 à Tulsa, dans l'Oklahoma, est l'un des photographes américains les plus importants. Il a acquis sa première expérience de photographe durant les cours, quand il aidait sa mère à faire des portraits d'enfants. Entre 1961 et 1963, il a complété ses études de photographies à la Layton School of Art à Wilwaukee, dans le Wisconsin. De 1964 à 1966, il a participé à la guerre du Vietnam. Depuis le début des années 1960, il a documenté la vie de ses amis dans l'Oklahoma. Il a publié des images ultérieures en 1971 sous le titre Tulsa, et a connu un succès mondial. Dans sa séries suivante en 1983, Teenage Lust, il s'intéresse à nouveau au thème du sexe, des drogues de de la violence chez les adolescents. Poursuivant sur cette voie, Larry Clark continue à photographier des adolescents, même si The perfect Childhood (1989-1992), qui contient des portraits moins documentaires, témoigne d'une période créative différente. Depuis 1990, il produit des films tels que "Kids" (1995), "Another day in paradise" (1999), "Bully" (2001), "Ken Park" (2002) et "Destricted" (2006). Son travail a été exposé dans plusieurs institutions à travers le monde, dont le PS1/MoMA à New York, le Musée d'Art Moderne de San Francisco, la galerie londonienne "The Photographers'", le Centre International de Photographies à New York, et le Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris. Larry Clark vit et travaille à New York.